Home / Avis / Katy Colins / Ni mariée, ni enterrée, tome 1 : Partir

Katy Colins / Ni mariée, ni enterrée, tome 1 : Partir

Quelques infos sur le livre :

Ni mariée, ni enterrée

  • Auteur : Katy Colins
  • Serie : 
  • Genres : Chick-Lit
  • Editeur : Harlequin
  • Collection : &H
  • Publication: 10/05/ 2017
  • Edition: Poche
  • Pages : 411
  • Prix : 13,90€
  • Rating:  

Résumé :

– Se faire plaquer à deux semaines de son mariage : fait.
– Se retrouver au chômage pour avoir préparé ledit mariage sur ses heures de travail : fait.
– Perdre toute dignité après avoir croisé le fiancé volage et la nouvelle femme de sa vie : fait.
Ce que Georgia n’a pas fait depuis longtemps, en revanche, c’est se demander ce dont elle a  vraiment envie. Et, plus elle y pense, moins la sainte trinité « mariage-maison-maternité » la fait vibrer. Non, ce dont elle rêve depuis toujours, c’est de parcourir le monde. Apprendre une nouvelle langue au sommet du Kilimandjaro, s’ouvrir à la spiritualité auprès d’un moine bouddhiste, goûter des plats aux noms imprononçables… Alors, Georgia fait le grand saut : elle part. Six semaines en Thaïlande. Six semaines pour réaliser ses rêves et se recentrer sur l’essentiel : elle-même.
Sauf que, dans les voyages comme dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu – et notre Bridget Jones en sac à dos ne va pas tarder à s’en rendre compte… pour le meilleur et pour le pire.

 

Avis de TeaCup :

Je tiens à remercier les éditions Harlequin pour l’envoi de ce SP.

J’ai été attirée par le pitch « Bridget Jones en sac à dos » comme beaucoup je garde un souvenir tendre des aventures de Bridget que j’ai lu… il y a un bail en fait. La version road trip était un plus, j’aimais l’idée de voir l’héroïne crapahuter à droite à gauche à la recherche d’un sens à sa vie.

J’ai mis un bon moment à rentrer dans le roman, l’héroïne se prend une grosse claque qui est aussi un énorme classique de la chick-lit/comédie romantique : on la plaque devant l’autel ou presque. Derrière grosses remises en question, torrents de larmes, etc. Cela dure forcément un moment et le début du livre se passe sur le marasme dont elle essaie de s’extraire.

Une fois en voyage, j’espérais le personnage évoluer, la voir bouger et faire des expériences mais comme on s’y attendait avec « Bridget en sac à dos » l’héroïne enchaîne les guignes totales, se fait mener en bateau, refuse d’affronter les gens autour d’elle et se fait un peu beaucoup malmené par le petit groupe de touristes hétéroclites… mais stéréotypés. Entre le flippé de l’hygiène, les folles de selfies, les mecs là pour draguer et faire les abrutis. On est un peu atterrés de voir comme elle se montre à la fois naïve, influençable et présente un peu toutes les réactions de la touriste classique (elle est confrontée aux insectes cuits, dégoûtée, mais finis par en manger malgré elle, etc.)

Bref jusqu’à la moitié du roman il y a un vrai manque de surprise, de rebondissements où je ne me dise pas « mais bien sûr », j’ai pensé aux déboires de la pauvre Bridget quand elle finit en prison (ça ne va pas si loin pas de panique !) ou à tous les films où des jeunes Britanniques finissent par se faire rouler par des beaux gosses sur des plages paradisiaques.

Heureusement, un tournant opère sur le dernier quart ou l’héroïne se reprend, décide d’avoir de la niaque cherche un sens à sa vie… ce qu’on attend depuis le début. Elle évolue trouve enfin la paix et même si je n’ai pas trouvé ça super original c’est une suite plaisante, on rencontre des personnages plus attachants dans un lieu enfin enchanteur. J’ai un peu regretté que l’héroïne ne semble pas réaliser que son état d’esprit a changé plus que le paysage et qu’elle voyait toujours le négatif au départ. L’un des mystères les plus poursuivis sur le personnage de « Stevie » se devine assez vite mais reste sympathique (les explications ne sont pas super claires on se dit un peu « moui… »)

Il reste encore 2 tomes j’ai du mal à voir sur quelle évolution va se baser l’histoire dans le 2, j’aurais bien arrêté là mais, peut-être aussi, que la surprise va venir sur cette suite, on va sortir de ce qu’on suppose, ce qu’on attend pour trouver un déroulement tout différent.

Une histoire plaisante, pas vraiment surprenante, un road-tip un peu convenu mais qui plaira pour une lecture de vacances quand on a envie de soleil, de paysages exotiques et de voyages dans ses romans. À noter, le tome 1 a un prix en numérique raisonnable de 3.99€ ce qui vous permettra de découvrir le début de l’aventure sans trop hésiter.

 

Extrait :

C’était le jour de mon mariage. Un jour dont je rêvais depuis toute petite et que j’avais préparé et organisé au cours de ces douze derniers mois. Au programme : un mariage champêtre à l’anglaise, avec drapeaux et banderoles maison suspendus aux poutres d’un manoir hors de prix et chapiteau dressé sur une pelouse soigneusement manucurée. Le harpiste devait jouer un air simple, mais charmant, pour accompagner notre arrivée en tant que M. et Mme Doherty dans l’imposante salle de réception, sous les vivats et les applaudissements de nos proches. C’était la partie qui m’angoissait le plus ; tous ces gens en train de me fixer, guettant la jeune mariée radieuse, alors qu’en réalité je n’avais qu’une chose en tête : ma peur bleue de me prendre les pieds dans ma traîne. L’idée même d’être au centre de l’attention me donnait des crampes d’estomac et des sueurs froides même si j’avais limité le nombre d’invités au minimum et, techniquement, je n’aurais été qu’une moitié du centre d’attention.

About TeaCup

TeaCup pourrait être mon vrai nom tant je suis accro au thé. Je suis une dévoreuse de livres compulsive, je lis de tout et en grande quantité (plus ou moins quoi !). J’ai pensé à me soigner, mais finalement j'ai atterri sur un blog de chroniques. Je soigne le mal par le mal en somme.

Check Also

Nao Hinachi / Coeur de hérisson, tome 4

Quelques infos sur le livre :   Coeur de hérisson Auteur : Nao Hinachi Serie : Coeur de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :