Home / Avis / Ker Dukey / Heartless, tome 2 : Despair

Ker Dukey / Heartless, tome 2 : Despair

Quelques infos sur le livre :

Despair

  • Auteur : Ker Dukey
  • Serie : Heartless
  • Genres : Dark Romance
  • Editeur : Milady
  • Collection : New Adult
  • Publication: 19/ 05/ 2017
  • Edition: Broché
  • Pages : 288
  • Prix : 16,90€
  • Rating:  

 

Où acheter ce livre : Numilog / Amazon

Résumé :

Je ne suis pas seulement un fils. Je suis aussi un ami, un frère, et accessoirement un psychopathe.
Après avoir passé dix-huit ans dans une unité psychiatrique, me voilà enfin en liberté. Mais les choses ont changé. Mon frère Blake a épousé Melody avec lequel il a eu une ravissante petite fille, Cereus. Et ma ravissante nièce, qui est devenue mon obsession, ignore tout de moi. Or mon passé obscur m’a laissé un héritage pour le moins douloureux : des pulsions contre lesquelles je ne peux rien. Et il n’existe aucun remède à ma folie.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Milady pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Après avoir dévoré le premier tome, je me suis jetée sur celui-ci immédiatement une fois en ma possession. Il était hors de question que je passe à côté de cette suite, j’étais tellement curieuse de découvrir dans quelle direction allait nous conduire l’auteur Ker Dukey. J’avais peur… Non pas du contenu, mais que je n’aime pas autant que le premier tome qui m’avait vraiment remué. Alors certes, je l’ai trouvé un peu moins bon que le premier opus, mais j’ai tout de même passé un bon moment de lecture totalement addictif et déconcertant.

L’histoire est narrée pour la plus grande partie du POV de Ryan, mais nous avons celui de Blake et Melody c’est ce que j’avais apprécié dans ce premier opus et l’auteur reprend cela dans celui-ci. J’avoue avoir été légèrement surprise par le fait que l’histoire se déroule 18 ans après le premier opus, je ne m’y attendais pas comme je ne lis jamais les résumés. Blake et Melody sont donc mariés depuis de nombreuses années, Cereus leur fille est une jeune et jolie adolescente qui se sent parfois très différente de ces amies. Ryan n’a qu’une obsession depuis qu’il a été enfermé depuis 18 ans dans un asile psychiatrique, sa nièce qui ignore tout de son existence.

J’avoue que j’ai eu peur qu’avec ses nombreuses années d’enfermement, nous ayons le droit de retrouver un Ryan qui n’était plus lui-même, qu’il ait perdu ce petit grain de folie qui lui était cher, ces pulsations qu’il n’a jamais su canaliser, mais heureusement pour nous c’est loin d’être le cas, même si je l’ai trouvé tout de même un peu trop assagie à mon goût. Malgré tout j’ai adoré chaque mot tordu sorti de la bouche de Ryan. Quel manipulateur ! Ce mec est un poison, mais il est addictif. Il est tellement complexe comme si on découvrait une nouvelle couche de folie sur une autre couche déjà bien présente. Il profite de la faiblesse des gens pour obtenir ce qu’il veut le plus.

Blake et Melody ont beau savoir que Ryan est près à tout, ils sont loin de tout avoir compris, même moi je n’ai pas vu ça arriver. Il n’est finalement pas celui que je pensais et j’ai presque été déçue que l’issue ne soit pas plus favorable pour lui, toujours est-il qu’avec la fin l’auteur nous laisse envisager quelque chose d’inenvisageable non ? J’ai hâte de découvrir la suite de cette série si addictive.

Merci Ker Dukey d’avoir donner vie à cet univers si particulier, je pense vraiment que c’est une série remarquable, avec des protagonistes hors du commun, et j’avoue que Ryan a su voir ma faiblesse pour me faire aimer ce second tome.

 

 

Extrait :

Dix-huit longues années, durant lesquelles j’ai été enfermé dans un asile de fous. Et me voici enfin libre. Les peines sont plus lourdes en général, et pour des crimes moins graves que les miens. Mais j’étais malade, paraît-il. Brisé. Ah ! je ne suis ni malade ni brisé. Je suis vide. Sans âme. Je suis né ainsi. Impossible de réparer ce qui n’a jamais été cassé. Pourtant, ils croient l’avoir fait, et avec mon aide, alors c’est le rôle que je vais jouer désormais.

Les infirmières ont servi ma cause, évidemment, sitôt que l’une d’elles se mettait à mouiller pour moi et me laissait la baiser comme une chienne. Ces nymphomanes à un mec comme moi, avec un physique d’Apollon et une enfance terrible. Les garces ! Melissa, par exemple, l’une de celles qui assuraient le service de nuit. Elle est devenue accro à ma queue depuis que je la lui ai fait goûter. Elle m’a fait ses yeux de merlan frit dès mon arrivée ici, et son affection n’a cessé de croître au fil des années. Plus je jouais la victime des circonstances, et non le tueur au cœur de pierre que je suis vraiment, plus elle cédait entre mes mains ensanglantées. Le fait que son mari saute sa réceptionniste et qu’elle se sente vieille et moche a aidé, aussi. Quelques mots doux, une bonne fessée, et elle s’est changée en chaton. Tout ce qu’elle voulait, c’étaient des caresses. Elle était chargée de la distribution des médicaments. Du coup, elle ne vérifiait plus si je les avalais bien. Elle était trop occupée à gober mon sperme pour voir ce que je prenais ou pas.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Vi Keeland / Bossman

Quelques infos sur le livre : Bossman Auteur : Vi Keeland Serie :  Genres : Romance Editeur : Hugo …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :