Accueil / Avis / Lucie Castel / Pas si simple

Lucie Castel / Pas si simple

Quelques infos sur le livre :

Pas si simple

  • Auteur : Lucie Castel
  • Série :
  • Genre : Romance
  • Editeur : Harlequin
  • Collection : &H
  • Publication : 22/03/2017
  • Edition : Broché
  • Pages : 288
  • Prix : 12,90€
  • Rating:  

 

Résumé :

Quand une rencontre improbable dans un aéroport conduit à un repas de famille encore plus improbable.

Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël.
Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux.  Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps  que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au cœur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

Pas si simple aborde avec intelligence et délicatesse les thèmes de la famille, du deuil, de l’amour et de l’engagement. Une comédie romantique pleine d’humour et d’espoir dont les valeurs universelles parleront à chacun. 

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Mélanie et Harlequin pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

J’ai eu la chance de découvrir ce roman « Coup de coeur éditorial » avec une épreuve anticipée non corrigée et je dois dire que je suis sous le charme, je n’ai pas certes pas eu un coup de coeur mais je n’en suis pas passée loin. J’ai passé un bon moment en compagnie des personnages de Lucie Castel. J’ai trouvé dommage que le livre soit publié au mois de mars alors que l’histoire se déroule à la fin de l’année, du coup il m’a manqué l’ambiance des fêtes de noël que j’aurais ressenti un peu plus avec l’odeur du sapin et les couleurs chatoyantes des boules et guirlandes chez moi.

Le roman de Lucie Castel porte très bien son titre car après une lecture très vite dévorée, je peux confirmer qu’effectivement ce n’est « Pas si simple ». Pas si simple de se retrouver coincée un jour de tempête dans un aéroport à plusieurs milliers de kilomètres de chez soi, pas si simple de faire face à un homme quand on s’est trompé de toilettes et qu’on a poussé la mauvaise porte, pas si simple de se dire qu’on ne sera pas avec sa famille pour Noël ou pas si simple de passer les fêtes avec sa famille complètement dégénérée.

Scarlett Archer est à Londres avec sa soeur Melanie, prête à prendre l’avion pour rentrer en France à la veille des fêtes de Noël, mais toutes deux se retrouvent coincées par une tempête de neige dans l’aéroport d’Heathrow. Alors qu’elle en a déjà pardessus la tête, elle fait la connaissance de William Hill un anglais pur souche en entrant dans les toilettes pour hommes alors qu’elle était persuadée d’être dans ceux réservés aux femmes. Quel agréable moyen de lier connaissance. Lorsque le lendemain, tous les trois se retrouvent à nouveau coincés à l’aéroport avec aucun moyen de traverser la Manche, William leur propose de passer le réveillon ensemble puisqu’ils se retrouvent seuls pour les fêtes. Le repas du réveillon sera loin de se dérouler dans la tranquillité puisque la famille du jeune homme viendra se joindre à la fête improvisée. Et que l’ambiance qui laissait présager un bon moment devient vite pesante.

J’ai beaucoup aimé découvrir la plume de Lucie Castel que j’ai trouvé très agréable, fraîche et spontanée, j’avais plus d’une fois le sourire aux lèvres grâce aux personnages si différents et si peu courageux face à la mère de famille acariâtre. Ne vous attendez pas à un roman placide car c’est loin d’être le cas, ici la magie audacieuse de l’auteur opère. Elle nous offre un moment de lecture pleins de rebondissements inattendus mais également touchant et tendre face au deuil et à l’envie de reprendre sa vie en main.

Extrait : 

J’enfonce la porte des toilettes de l’aéroport d’un coup de pied rageur? J’insiste sur le mot «rageur»,  parce que je nage en plein drame shakespearien. Comme je suis coincée à l’aéroport de Heathrow, de l’autre côté de la Manche, je fais dans la métaphore locale. Je viens juste de laisser en plan ma soeur Mélie, que je revois encore me faire de grands signes dans le couloir, sans que j’y prête la moindre attention. Depuis qu’elle est tombée d’un arbre à l’âge de cinq ou six ans — elle souhaitait prouver que l’être humain ne pouvait pas voler, ce dont l’humanité avait bien conscience depuis sa création —,  Mélie a un mode de communication à part, dans un univers qu’elle seule est en mesure de comprendre.

J’enfonce donc cette satanée porte et j’arrache une poignée de papier pour éponger mon chaï latte, dont la moitié s’est renversée sur mon slim blanc. D’accord, un vêtement clair pour voyager… il y a plus adapté.

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars…

Découvrir également

Nao Hinachi / Coeur de hérisson, tome 5

Quelques infos sur le livre : Coeur de hérisson Auteur : Nao Hinachi Serie : Coeur de hérisson …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :