Home / Avis / Stuart Evans / Sea, sex and you

Stuart Evans / Sea, sex and you

Quelques infos sur le livre :

Sea, Sex and you

  • Auteur : Stuart Evans
  • Serie : 
  • Genres : Homoromance
  • Editeur : Editions Addictives
  • Collection : Rainbow Adult Romance
  • Publication: 20/ 04/ 2017
  • Edition: Broché
  • Pages : 354
  • Prix : 12,90€
  • Rating:  

Résumé :

La plage, le soleil, les cocktails… Et un beau mec insupportable !

Léo devait juste passer son été à servir des cocktails aux plus beaux mecs de South Beach à Miami. Il ne s’attendait pas à rencontrer Jake, ce riche New-Yorkais aussi fascinant que détestable… et encore moins à découvrir que c’est chez lui qu’il est hébergé !
Charmant et plein de vie, Léo est submergé par un ouragan de sentiments et se retrouve bien malgré lui au centre d’une rivalité impitoyable entre Jake et son ex, deux hommes aussi irrésistibles que puissants.

Tout les oppose, sauf leurs désirs !

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Carole et les Editions Addictives pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

J’avais eu l’occasion de découvrir le premier roman de l’auteur et j’étais très contente que les éditions addictives se lancent dans l’homoromance, c’est donc naturellement que Carole a pensé à moi et m’a envoyé le second roman de l’auteur et c’est une bonne surprise. J’ai terminé ma lecture il y a quelques jours et j’ai toujours un petit sourire aux lèvres en repensant à Léo et Jake.

Léo Miller est étudiant en art, il vit à Orlando et vient à Miami pour la période des vacances avant de reprendre ses cours, pour renflouer son compte en banque, il travaille comme serveur dans un bar gay de South Beach. Léo est un jeune homme assez timide au premier abord, mais il n’aime pas se laisser marcher sur les pieds.

Ses vacances prennent une tournure inattendue quand Jake Henderson débarque sans prévenir dans la maison attenante au petit studio dans lequel il est hébergé alors que la maison était sensée être vide pendant un mois. Jake est un personnage assez prétentieux de prime abord, je l’ai trouvé très hautain et snob (franchement il ne m’a pas séduite du tout, j’ai horreur de ça). Heureusement il semble changer de comportement au contact de Léo.

Le roman se déroule sur une période assez courte, du coup j’ai eu l’impression que tout allait très vite peut-être même trop vite. Mais l’histoire est pleine de rebondissement et assez intéressante, elle mêle prise de bec entre les protagonistes et surtout de l’amour. Je regrette juste qu’il n’y ait pas eu de rivalité avec l’ex comme le laissait présager le résumé (pour une fois que je le lis… ça m’apprendra !) du coup je suis déçue car je m’attendais à de la confrontation entre Jake et son ex et au final ça n’a pas vraiment été le cas.

 

La plume de l’auteur est encore une fois agréable à lire, simple mais très entraînante, j’ai tourné les pages sans le remarquer. Comme je l’avais dit de son précédent roman, je pense que les écrits de Stuart Evans sont parfait pour quelqu’un qui veut débuter dans l’homoromance. J’ai passé un bon moment de lecture.

 

Extrait :

Je refais mentalement les gestes dans ma tête. J’ai beau être troublé, je suis rompu à l’exercice, et je sais parfaitement comment gérer la situation.
Ne pas renverser le plateau.
Autour de moi, il règne cette ambiance propre aux stations balnéaires : des clients en maillot sirotant des boissons colorées, un air de vacances, et le soleil éclatant de la Floride. Si ce n’est qu’on se trouve à Miami Beach, et que ce n’est pas une station balnéaire comme les autres. C’est mon premier jour dans ce club de plage très sélect, et malgré la vue magnifique sur l’océan, je suis tout sauf en vacances ! Les conseils d’un ancien collègue du restaurant où j’ai travaillé l’été dernier me reviennent en tête :
– La règle quand tu apportes un plateau chargé à une table, c’est d’abord enlever la bouteille au milieu, ça ne déséquilibrera pas l’ensemble. Puis tu enlèves les verres du devant, de droite à gauche, jusqu’à ceux qui sont près de toi. Comme ça, si ça tombe, ça tombe sur toi. Et surtout, surtout, tu n’acceptes jamais l’aide d’un client : il ne sait pas que l’ensemble tient en équilibre, et tu peux être sûr que tout va s’effondrer !
Conserver l’équilibre.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

K. Bromberg / Driven, tome 8 : Down Shift

Quelques infos sur le livre : Down Shift Auteur : K. Bromberg Serie : Driven Genres : Romance, Contemporain …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :