Home / Avis / Amy Engel / The book of Ivy, tome 1 : The book of Ivy

Amy Engel / The book of Ivy, tome 1 : The book of Ivy

Quelques infos sur le livre :

The book of Ivy

  • Auteur : Amy Engel
  • Serie : The book of Ivy
  • Genres : Dystopie
  • Editeur : Lumen Editions
  • Collection : 
  • Publication: 05/ 03/ 2015
  • Edition: Broché
  • Pages : 341
  • Prix : 15€
  • Rating:  

 

Résumé :

Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d’une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s’est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s’est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L’objectif, c’est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu’un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu’un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu’en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l’enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? Book of Ivy est le premier roman d’Amy Engel, à la fois suspense insoutenable, dystopie cruelle et histoire d’amour torturée.

 

Avis de Ninie :

Cette lecture commune avec ma folle Sasha a été faite il y a déjà quelque temps mais je ‘avais pas encore pris le temps de rédiger mon avis, il faut absolument que je me pause le temps d’écrire mes avis en retard. Sasha avait envie de découvrir cette série et comme elle m’attendait depuis un moment dans ma PAL j’ai sauté sur l’occasion de la lire avec elle. Et je ne regrette absolument pas ma découverte car ce livre est grandiose !

J’ai été happé par ma lecture, impossible de la lâcher, à chaque page, je me disais encore 5 minutes et je vais me coucher, je suis fatiguée mais impossible de me coucher sans avoir tourné la dernière page. La plume d’Amy Engel est complètement addictive et attirante. Et j’ai beau ne pas être ado (public ciblé) j’ai accroché à 1000% autant à l’histoire, qu’aux personnages ou à l’univers dystopique que l’auteur nous a offert.

Ivy Westfall vient d’avoir 16 ans et vit à Westfall, une ville fondée par son grand-père après une guerre nucléaire qui a ravagé tous les Etats-Unis, mais la ville est maintenant dirigée par le président Lattimer. La ville est donc divisée en deux parties, celle qui soutient la famille de la demoiselle et celle qui soutient le président, pour conserver la paix dans cette ville et prolonger la race humaine, des mariages arrangés entre les enfants de chaque camp sont organisés dès que ceux-ci atteignent l’âge de 16 ans.

Le futur époux d’Ivy n’est autre que Bishop Lattimer le fils du président et Ivy n’a qu’une seule mission celle de tuer son époux pour enfin conduire sa famille au pouvoir. Seulement rien n’est comme Ivy se l’imaginait, ou plutôt comme sa soeur lui avait dit, Bishop n’est pas un homme cruel et insensible. Il est même tout le contraire.

Le personnage d’Ivy est un protagoniste fort et qu’on voit évoluer au fil de notre lecture, elle prend son envol et malgré toute l’affection qu’elle ressent pour sa famille, elle a foi en sa relation avec Bishop, elle s’affirme et cela grâce à toute l’attention que lui porte son mari.

Bishop lui est un personnage assez énigmatique, il est discret, mais il est très attrayant, il est capable de pardon, de bon sens, d’amour et d’amitié et il en fait un personnage extrêmement attachant.

Maintenant que ma lecture est terminée je regrette vraiment de ne pas avoir découvert ce titre bien avant, mais d’un côté je suis ravie car j’ai immédiatement pu me jeter sur le second tome, impossible de ne pas continuer à découvrir l’histoire si intéressante d’Ivy et de découvrir tous les complots et les fomentations que suscitent les deux héros principaux de l’histoire.

Alors oui, The book of Ivy est le livre a découvrir si vous ne l’avez pas encore fait, il saura vous faire découvrir un univers dystopique très ambitieux et des personnages attachants, vous ne pourrez qu’être sous le charme.

 

 

Extrait :

Je n’ose pas tourner la tête pour chercher du regard mon propre père ou Callie dans la foule. Après toutes ces années, ils sont doués pour masquer leurs émotions, mais je saurai lire la rage dans leurs yeux, je le sais. Ce qui serait au moins un soulagement, car je n’ai pas le droit de montrer la mienne.

— Et aujourd’hui, pour la première fois, une union va avoir lieu entre un Lattimer et une Westfall, continue le président.

Son sourire ne me paraît pas forcé, et peut-être ne l’est-il pas. En tout cas, je sais ce que signifie ce mariage pour lui. C’est encore une victoire, encore une façon de consolider son pouvoir — voilà la vraie raison de sa jubilation. À la mort de mon père, il n’y aura plus de Westfall. Ce n’est pas assez pour notre ennemi que notre lignée se termine, il faut aussi que mes enfants deviennent des Lattimer.

— Jusqu’ici, nos deux familles ne se sont pas montrées très douées pour produire des filles, poursuit l’homme.

Des éclats de rire se font entendre dans la foule, mais je n’arrive pas à me joindre aux autres, même si je sais que je le devrais. Lorsque le silence revient, l’orateur lève bien haut l’enveloppe afin que tout le monde la voie.

— Le fils du président et la fille du fondateur ! clame-t-il.

Bien entendu, mon père n’était pas le fondateur. C’est mon grand-père qui a fondé notre ville, où le pouvoir a ensuite été usurpé par Alexander Lattimer et ses partisans. Mais il a été établi dès l’origine que le descendant du bâtisseur de la cité serait à son tour baptisé fondateur, de même que le fils du vainqueur serait appelé président. C’est une fonction purement honorifique, bien sûr.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Kylie Scott / Stage Dive, tome 2 : Play

Quelques infos sur le livre : Play Auteur : Kylie Scott Serie : Stage Dive Genres : Romance, Contemporain …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :