Home / Avis / Angel Arekin / No love no fear, tome 1 : Play with me

Angel Arekin / No love no fear, tome 1 : Play with me

Quelques infos sur le livre :

Play with me

  • Auteur : Angel Arekin
  • Serie : No love no fear
  • Genres : Romance contemporaine
  • Editeur : BMR
  • Collection :
  • Publication: 09/ 08/ 2017
  • Edition: Broché
  • Pages : 450
  • Prix : 18€
  • Rating:   

Résumé :

Depuis l’enfance Rine, Maël et Yano étaient amis. Quand Maël et Yano réalisent qu’ils sont tous les deux amoureux de Rine, ils font un pacte  : ne jamais rien tenter avec elle. Mais ni l’un ni l’autre ne tiennent parole, et une tragédie se charge de mettre fin au trio. Des années plus tard, alors que Rine entre à la fac, elle se trouve confrontée à Yano, qui semble lui vouer une haine sans bornes.
Alors qu’elle veut tout faire pour s’affranchir de leur passé, il la met au défi de parvenir à l’oublier. Il l’entraîne dans un jeu étrange pour la ramener à lui et la garder sous son emprise. Mais qui possède vraiment l’autre ?

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Matéia et BMR pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

Rine et Yano sont amis depuis leur plus tendre enfance, avec leur meilleur ami Maël ils formaient un trio soudé et uni envers et contre tout, jusqu’à ce que les garçons se rendent compte qu’ils avaient des sentiments pour la seule fille qui a toujours compté pour eux. Pour les garçons, alors âgés de 14-15 ans, un pacte de ne jamais rien tenter avec elle est la seule chose qui pourra les préserver. Mais ni l’un ni l’autre n’arrivent à maintenir la distance nécessaire jusqu’à une issue fatale qui éloignera encore plus les trois amis. Quatre ans plus tard, Rine rentre à la faculté et malgré l’éloignement elle ne peut s’empêcher de penser à Yano qui ne cesse de la tourmenter depuis la mort de Maël.

Yano est un personnage que j’ai détesté de A à Z. J’ai deux fils de l’âge des personnages et j’avoue que si mes garçons agissaient de cette façon avec les jeune femmes, ils se seraient payer une sacrée dérouillée je peux vous le garantir. Yano n’a absolument pas de respect que ce soit envers lui-même ou envers les femmes et encore moi envers ses amis. J’ai du mal à concevoir qu’un garçon de cet âge-là puisse faire des choses aussi dégueulasses. Aussi bien quand on retourne sur les flash-backs où il n’était encore qu’un adolescent, qu’une fois adulte….

Je vous passe tous les moment où il fait des trucs dérangeants comme entrer chez Rine pour la mater et se branler pendant qu’elle est sous la douche, avant de la maltraiter et de la faire se sentir comme une moins que rien ou une pute avec ses mots et ses actions. L’exhiber et l’emmener dans un club libertin (et ne dites pas que je ne suis pas ouverte d’esprit parce que je ne conçois pas le fait qu’il l’emmène sans même lui dire ou ils se rendent : Où est le consentement dans tout cela ? Il la met devant le fait accompli avant de la forcer à le sucer et à se déshabiller soit disant pour un jeu). Ce sont des choses que je peux concevoir dans un couple qui a déjà quelques années de vie commune à son actif, pas quand ce sont deux jeunes adultes qui se déchirent et s’aiment d’un amour vache.

Rine m’a fait l’impression d’être une fille qui n’avait pas de répartie, qu’elle se laisse entraîner sans son consentement. On peut pardonner beaucoup de choses par amour, mais là croyez moi Yano n’a absolument rien de pardonnable. Je pense qu’il aurait été plus facile pour eux trois de tenter un trouple, une sorte de ménages à trois ça aurait peut-être éviter beaucoup de choses.

Malheureusement je n’ai pas du tout adhéré à ma lecture, je me suis forcée à découvrir ce roman en ayant le sentiment de ne pas ressentir de plaisir à la lecture, c’était même plutôt une contrainte. J’ai eu énormément de mal à ne pas sauter de passages d’ailleurs j’ai reposé le livre de longs moments, avant de m’imposer de le reprendre de peur de ne pas arriver à le finir dans les temps. L’alcool, la drogue, les réactions imprudentes et irréfléchies de Yano ainsi que les nombreuses situations dans lesquelles il a impliqué de force ou intentionnellement Rine ont fait que dès le départ, quelque chose me dérangeait dans ma lecture.

Mais ce n’est pas parce que moi, je n’ai pas adhéré à ma lecture que votre avis sera forcément le même, il pourrait même être totalement divergeant. Alors n’hésitez pas à le découvrir par vous même 😉

 

Extrait :

Je me laisse un instant submerger par son souvenir, puis je l’efface lentement et me concentre sur les différents discours, jusqu’à ce que quelqu’un me bouscule violemment d’un coup d’épaule, manquant de me faire perdre l’équilibre. Je ravale le juron qui menace de franchir mes lèvres et lève les yeux.

En un instant, un fragment de seconde, mon rêve s’écroule, s’effondre, se désintègre. Mes doigts se resserrent si brutalement sur mon sac à main que mes ongles s’impriment sur le cuir. Mon cœur semble vouloir jaillir hors de ma poitrine, sous les yeux bleu indigo de Yano.

Il me dévisage comme s’il ne me reconnaissait pas. Son regard est si froid que j’ai l’impression de fixer une congère. Mais il a ce sourire. Cette espèce de rictus épouvantable qui lui déforme tout le visage quand il souhaite lâcher une connerie, le genre de mots blessants dont il a le secret.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Emma Cavalier / Les trois talents, tome 1 : Le conteur d’histoire

Quelques infos sur le livre : Le conteur d’histoire Auteur : Emma Cavalier Serie : Les trois talents …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :