Home / Avis / Aya Ling / Les contes inachevés, tome 1 : La vilaine belle soeur

Aya Ling / Les contes inachevés, tome 1 : La vilaine belle soeur

Quelques infos sur le livre :

La vilaine belle soeur

  • Auteur : Aya Ling
  • Serie : Les contes inachevés
  • Genres : Fantasy
  • Editeur : Mxm Bookmark
  • Collection : imaginaire
  • Publication: 22/ 08/ 2017
  • Edition: Numérique
  • Pages : 361
  • Prix : 5,99€
  • Rating:  

 

Résumé :

En déchirant par mégarde un vieux livre d’images, Kat est téléportée dans le monde de Cendrillon, où elle incarne Katriona, l’une des hideuses belles-sœurs ! En tant que jeune fille de noble lignage, sa vie change du tout au tout et elle doit apprendre à survivre aux lois de ce nouvel environnement, à commencer l’épreuve de passer les portes avec une robe à arceaux… Pour revenir chez elle, elle va devoir compléter l’histoire, jusqu’à ce qu’ils soient heureux et aient beaucoup d’enfants. Mais les obstacles sont de taille : l’autre belle sœur est belle à s’en damner, la marraine la bonne fée est aux abonnées absentes et le prince – carrément canon, soit dit en passant – déteste les bals. Dans de telles conditions, arrivera-t-elle seulement à rentrer chez elle… ?

Avis de ShieCastee :

Merci a mxmbookmark et a ******* pour sa confiance lors de ce service presse.

 

Tout d’abord, la couverture m’a séduite. Il faut dire que bookmark prend un malin plaisir à nous tenter avec les couvertures toutes plus belles les unes que les autres. Encore une fois, elle m’a fait de l’œil…. Même les plus petits détails vous rappellent l’histoire, et c’est attirant. La couverture est déjà une invitation à ouvrir le livre, merci beaucoup !!!!

 

Le résumé m’a amusée… une histoire de cendrillon revisitée… chic !!!! Et cette fois ci vu par une des deux belles sœurs …. Sympa…. Suis curieuse de découvrir ca….

 

J’ai été vite dans l’histoire. Le style d’écriture de l’auteur est très agréable. Cela donne un livre très abordable et facile à lire. Elle sait donner du punch à son récit  et on en devient vite accros.

 

Apres un début des plus classiques, très Young adult, l’auteur sort son épingle du jeu une fois son héroïne plongée dans le conte de fée : Kat se plaint de la différence de traitement entre elle et sa jeune sœur, qui lui semble t’il a le beau rôle dans sa famille.

De plus, l’héroïne  est d’une maladresse infinie avec les garçons qui lui plaisent et cela l’énerve au plus haut point.

Jusqu’au moment ou elle déchire le livre de contes…. Pour être projetée dans l’histoire.

 

J’ai bien aimé que cette fois ci, on voit l’histoire du point de vue d’une des méchantes…c’est un peu comme si vous connaissiez quelqu’un que par une tierce personne et que tout d’un coup, une nouvelle personne vous en parle avec son vocabulaire, son opinion…. Et cela change pas mal de choses… c’est ce qui arrive a ce moment… on voit l’histoire de cendrillon par les yeux d’une des belles sœurs, la moins jolie.

Mais kat n’est pas méchante.

 

L’auteur a pris quelques libertés avec le conte. Cendrillon a une famille, Le prince déteste les bals…il a aussi un cousin… Kat devient une « gentille belle sœur » et la marraine fée se fait désirer…Mais j’aurais aimé qu’elle prenne encore  plus de liberté et s’éloigne un peu plus du conte, pour en faire une histoire a par entière, presque différente…

En revanche j’ai moins accroché sur le gobelin. Il est là pour donner un coup de pouce à l’histoire et aider kat. Je me demande s’il n’y avait pas une autre idée à trouver…

Ce qui m’a plu c’est comment l’auteur a réussi à trouver une marraine fée. J’ai trouve l’idée sympathique et surtout bien amenée… le personnage un peu déjanté de cette demi fée est réussi et limite, il est dommage qu’on ne la voit pas un peu plus.

D’autres personnages secondaires sont attachants comme Poppi ou Henri le cousin du prince, en revanche les méchants comme la belle mère et la sœur sont particulièrement réussi … on ne peut que les haïr.

 

C’est un  livre très « rafraichissant ». J’ai trouvé que l’auteur fourmillait de bonne idées et qu’elle aurait pu pousser un peu plus loin le dépoussiérage du conte et peut être prendre encore plus de libertés avec l’histoire.

Cela donne un livre très agréable à lire, qui nous laisse espérer une série originale et pleine de bonnes idées. La recette est là, j’espère que l’auteur sera à la hauteur de nos attentes.

Je vous souhaite une bonne lecture

Shie castee.

Extrait :

— Elle pense toujours que c’est un rêve… marmonne le fantôme en secouant la tête. Écoute, tu ne te souviens pas de ce qui est arrivé au livre ?

Je me frotte les tempes.

— Il… s’est déchiré ?

Il hoche la tête.

— Quand tu as déchiré le livre créé par notre roi, une malédiction s’est déclenchée parce que tu as altéré sa magie. Alors, comme punition, tu as été transportée dans l’histoire elle-même.

— Votre roi ?

C’était de plus en plus ridicule.

— Qui est ce roi et qui es-tu ?

Le fantôme s’installe au pied de mon lit.

— Je ferais sans doute mieux de te le dire ou tu ne comprendras jamais… Je m’appelle Krev. Je suis au service de Sa Majesté Barthelius, le Roi Gobelin.

— Des gobelins ?

Je retombe contre l’oreiller, manquant de peu la tête de lit.

— Pitié, dis-moi que j’hallucine ou que j’ai une commotion cérébrale.

— Nous existons dans une autre dimension, mais notre roi a toujours été intéressé par les histoires humaines. C’est pour cela qu’il a créé ses propres livres, il y a cent ans. Il en a laissé quelques exemplaires dans votre monde, mais ne s’était jamais attendu à ce qu’ils tombent en morceaux.

— Oh mon Dieu.

Je m’enfonce plus profondément dans les couvertures. Ça doit être une erreur.

— Tu comprendras bientôt. Ou tu peux continuer à te pincer le bras.

Il s’élève dans les airs… Je remarque alors qu’il a une paire d’ailes minuscules.

— Au revoir.

— Attends ! laissé-je soudain échapper en me redressant. D’accord, à supposer que je te croie, comment est-ce que je peux rentrer ?

Krev sourit, montrant une rangée de dents pointues.

— Maintenant, tu m’écoutes. Tout ce que tu dois faire, c’est réparer l’histoire.

— Hein ?

— Termine l’histoire jusqu’à la fin, au « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ».

Bon sang. Je suis dans un jeu de rôle. Je n’y ai jamais joué, mais ça y ressemble.

En parlant de jeu de rôle…

— Cette femme, Martha, m’a appelée Katriona. Elle dit que j’ai perdu la mémoire, donc je ne suis pas nouvelle dans ce monde. Alors qui suis-je ?

Ses yeux gonflés, semblables à ceux d’un crapaud, se mettent à briller.

— Devine.

Je fronce les sourcils. Visiblement, je ne suis pas Cendrillon, à en juger par la chemise de nuit en soie que je porte. Et visiblement, je ne suis pas non plus la marâtre. Dans le miroir, je ressemble à moi, pas à une femme d’âge moyen.

— Est-ce que je suis l’une des vilaines belles-sœurs ? Le gobelin se remet à rire.

— Cendrillon ! Elle pense qu’elle est assez jolie pour être Cendrillon.

— Cendrillon ! Elle pense qu’elle est assez jolie pour être Cendrillon.

Le gobelin se remet à rire.

Son sourire s’élargit.

Bon sang.

— Si je dois être dans l’histoire, pourquoi ne suis-je pas Cendrillon ?

About ShieCastee

J’aime les livres qui me sortent de ma routine, de mon ordinaire… Aventures, romances, suspense & romances, bilt lit, science fiction, fantastique et cuisine … Peut importe la couverture tant que j’ai l’ivresse. Je dévore.

Check Also

K. Bromberg / Driven, tome 8 : Down Shift

Quelques infos sur le livre : Down Shift Auteur : K. Bromberg Serie : Driven Genres : Romance, Contemporain …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :