Accueil / Livres / Romance et Littérature Sentimentale / Gays et lesbiennes / H.V. Gavriel / Les loups de Riverdance, tome 4 : Elijah

H.V. Gavriel / Les loups de Riverdance, tome 4 : Elijah

 Quelques infos sur le livre :

Elijah

  • Auteur : H.V. Gavriel
  • Serie : Les loups de Riverdance
  • Genres : Homoromance, Bit Lit
  • Editeur : Milady
  • Collection : Bit-lit
  • Publication: 17/ 11/ 2017
  • Edition: Broché
  • Pages : 572
  • Prix : 7,90€
  • Rating:   

 

Résumé :

Parfois, il n’y a qu’un pas de l’amitié à l’amour…

Traumatisé par son passé, Elijah vit en reclus entre ses plants de tomates et son amitié pour James, un ancien enfant battu. Sa vie prend un nouveau tournant quand James l’entraîne à sa suite pour savourer sa liberté toute neuve, tandis que sa meute d’adoption s’emploie à lui démontrer qu’un loup soumis n’est pas un loup faible. Lorsqu’il sauve la vie d’un homme, Elijah se retrouve mêlé bien malgré lui à une quête qui l’entraînera au cœur d’une guerre sans merci. Feys belliqueux, dragons orgueilleux, loups, vampires et démons alliés dans une folle équipée, c’est beaucoup pour un doux oméga. Loin de chez lui, Elijah parviendra-t-il à vaincre sa peur pour saisir l’amour qui se présente à lui ? Il a beaucoup à gagner. Ou tout à perdre.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Milady pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Ce quatrième opus des « loups de Riverdance » a bien faillit ne jamais arriver chez moi puisqu’il m’a été envoyé 3 fois depuis sa sortie et que je n’ai reçu ce dernier exemplaire envoyé qu’il y a quelques jours. J’étais prête à tout pour découvrir ce tome sur Elijah et au final, c’est à croire qu’il n’a pas voulu que je le découvre, mais j’avais déjà la version numérique parce que je voulais me poser tranquillement pour le découvrir. J’étais en pleine lecture donc je ne l’ai commencé que pendant les fêtes une fois ma précédente lecture terminée, mais j’ai dévoré les 570 pages en très peu de temps. HV Gavriel étant un auteur que j’adore suivre, je ne peux que me laisser happer dans les aventures de ses loups.

 

Ce tome est un peu différent des précédents, car il est consacré à Elijah Willis, l’Oméga de la meute, le loup soumis et brisé,  qui ne se laisse pas approché car trop craintif suite aux affres de son passé. Elijah n’a qu’un seul et véritable ami qu’il ne craint pas en la personne de James Sullivan, un jeune homme de vingt-et-un ans qui a été obligé de trouver refuge auprès de l’association d’entraide dans laquelle vit Elijah. Tous deux ont passé un temps infini à s’épauler et à se connaître avant de devenir ami et colocataire dans l’ancien logement de Benny, l’ours-garou et ami de la meute. Vivre ensemble est un véritable soulagement pour James qui voit en Elijah plus qu’un colocataire, il est amoureux de lui et ne cesse de le lui montrer, mais Elijah est bien trop peureux pour éprouver des sentiments envers quelqu’un et n’est pas très à l’aise avec cela.

Après quelques semaines, Elijah commence enfin à se libérer de ses chaînes et à se sentir accepter, aussi bien parmi la meute qu’en tant que personne à part entière, grâce au soutien constant de James qui le revendique comme sien et comme un preux chevalier à chaque occasion. Si bien qu’Elijah se sent assez courageux pour venir en aide à un inconnu gravement blessé et qu’il le prend sous sous aile, sans se douter qu’il devra enquêter avec ses compagnons loups au coeur d’une guerre sans merci où ils vont se retrouver entre deux camps ennemis.

Même si Elijah est toujours aussi craintif, il met sa peur de côté pour devenir quelqu’un de meilleur, s’embarquant dans la bataille aux cotés des siens, prenant sur lui pour s’assurer que tout le monde reste sain et sauf. Il soude la meute et le groupe hétéroclite qu’il forme avec ses compagnons de route, loups, vampires, feys, humain, démons.

C’est très impressionnant de découvrir qu’il n’y a pas autant de courage, pas de virilité surabondante ni de maîtrise en Elijah, mais il y a tout de même une force latente, une robustesse et une résistance supérieure à la normale qui rend presque attachant ce loup soumis qu’on apprend à accepter tel qu’il est. Mais que quand la seule personne qui compte un tant soit peu pour ce loup oméga est en danger, alors l’animal effarouché trouve le courage et la force nécessaire pour faire des prouesses.

C’est un magnifique quatrième opus que j’ai découvert et qui est devenu un coup de coeur pour moi dès les premières centaines de pages, HV Gavriel nous offrant un dépaysement avec le continent d’An Mórthir, mais surtout le retour de Marcus, Lucas, Logan et Dimitri auprès de la meute de Riverdance. J’ai vraiment hâte de retrouver les prochains protagonistes car j’apprécie beaucoup l’univers d’HV Gavriel, qui mine de rien me fait apprécier autre chose que de la romance contemporaine.

 

Extrait :

J’attends que la porte d’entrée s’ouvre et se referme, mais au lieu de cela, je perçois ses grandes enjambées sur le gazon, et il contourne l’angle de la maison, se dirigeant vers moi. Mon cœur se gonfle de joie. J’essuie mes mains sur ma salopette, toujours à genoux, et dirige mon regard vers lui, plissant les paupières pour mieux le voir dans le contre-jour de ce chaud soleil d’automne finissant.

— Tu n’y vois rien, dit-il en riant doucement. Où sont tes lunettes ?

— Dans ma poche, mais j’ai les mains sales…

— Attends, m’ordonne-t-il à voix basse, et je m’immobilise tandis qu’il sort mes lunettes de la poche poitrine de ma salopette, en déplie les branches et les installe précautionneusement sur mon nez.

Je suspends mon souffle, n’osant risquer le moindre geste, tandis que de l’index, il ajuste les verres. Ses doigts frôlent mes narines et ma lèvre supérieure avant de s’éloigner, et je ne peux réprimer le frisson qui me secoue tout entier. S’il s’en aperçoit, il n’en dit rien.

— Alors ? demandé-je d’une voix faible. Tout s’est bien passé ?

Soudain, je sens une présence près de moi. Je tourne la tête, dévisageant sans aménité le minet qui vient de s’adosser au mur contre moi. Il me sourit d’un air aguicheur et engage la conversation. Il est plutôt mignon, assez à mon goût. Moi qui cherchais un coup facile pour ce soir, on dirait qu’il est tout trouvé. Mais, bizarrement, j’en ai soudain moins envie. Le bruit des boules de billard s’entrechoquant avec une certaine brutalité ramène mon attention vers la table de jeu, et vers Dimitri, qui se redresse avec une grimace de mécontentement et me jette un regard froid. Comme si c’était ma faute !

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Découvrir également

Rebecca Yarros / The Renegades, tome 1 : Wilder

Quelques infos sur le livre : Wilder Auteur : Rebecca Yarros Serie : The Renegades Genres : New Adult …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :