Tillie Cole / Sweet Home, tome 3 : Sweet Fall

Tillie Cole / Sweet Home, tome 3 : Sweet Fall

Quelques infos sur le livre :

Sweet Fall

  • Auteur : Tillie Cole
  • Serie : Sweet Home
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Milady
  • Collection : New Adult
  • Publication: 25/ 08/ 2017
  • Edition: Broché
  • Pages : 448
  • Prix : 16,90€
  • Rating:   

 

Où acheter ce livre : Numilog / Amazon

Résumé :

« Tu t’es un jour demandé si les étoiles nous regardaient ? Si elles ressentent de la pitié pour des ratés comme nous ? Maintenant, je vois la vérité. Maintenant, c’est moi qui ai pitié des étoiles. Oui, les humains foirent tout, tout le temps. Mais il nous arrive aussi de tomber amoureux. »

Lexi est en dernière année à l’université d’Alabama. Elle semble avoir une vie parfaite, mais derrière ce masque heureux se cache une funambule au bord du gouffre. Austin est footballeur dans l’équipe de l’université. S’il pouvait être recruté par la ligue professionnelle, il réussirait enfin à subvenir aux besoins de sa famille. En attendant, le crime est sa seule source de revenus : le voilà prisonnier d’un gang.
Ces deux êtres que la vie n’a pas épargné pourront-ils surmonter ensemble leurs épreuves ? Ne risquent-ils pas de tomber ensemble ?

 

Avis de Mela :

Avant toute chose, je tiens à remercier les Éditions Milady de m’avoir confié le lecture de ce service presse avec lequel, j’ai passé un très, très agréable moment de lecture.

C’est avec les larmes aux yeux, le cœur battant la chamade et des frissons d’émotions me parcourant que je referme Sweet Fall.
Quelle histoire poignante, touchante et magnifique où Austin et Lexi luttent envers et contre tous les démons de leurs vies et où ils en ressortent plus forts et grandis.
Tillie Cole livre ici aussi un récit intime, comme elle l’annonce dans les quelques pages d’introduction du livre, en témoignant.
Certes, je n’ai pas connu l’anorexie, mais tout son contraire, l’obésité doublée d’une boulimie et comme elle, au travers du personnage de Lexi, je me cachais aux autres derrière mes kilos devenus une forteresse et une refuge, mettant ma santé et ma vie en danger… alors je peux dire que ce livre m’a énormément touché et rappelé tout ce que j’ai traversé.
Certes je n’ai pas eu un Austin tatoué doublé d’un bad boy italien pour m’aider mais comme Lexi, je revis enfin et je me sens jolie et femme.
Et que dire d’Austin Carillo ? Dès que je l’avais aperçu aux travers de Sweet Home et Sweet Rome, je savais qu’il avait un truc qui allait me plaire… et je ne me suis pas trompée.
Bazar, je crois qu’il vient de détrôner Rome et son image de gendre plus qu’idéal dans mon cœur.
Couvert de tatouages de la tête aux pieds, un attitude de mauvais garçon, un regard ténébreux et pénétrant, et flirtant plus qu’allègrement dans l’illégalité et la criminalité, il a vraiment tout me plaire ce cher Austin Carillo.
Et quand je vois son évolution et le changement opéré chez lui en côtoyant Lexi, sa petite fée gothique, je n’en suis que plus amoureuse encore.
Comme vous l’avez saisi, j’ai vraiment adoré ce troisième tome de Sweet Home, de retourner en Alabama et de revoir une dernière fois ces gens attachants qui ont tous des travers, de Tuscaloosa mais j’espère que les histoires sur Ally et celle de Levi seront publiées un jour en France.
Tillie Cole est devenue, en l’espace de 4/5 romans, l’une de mes auteures de romance préférées et j’attends avec impatience également la suite des aventures de mes bikers diaboliques au grand cœur.

 

Extrait :

-Clochette…
-Continue, Austin… J’en ai envie. Touche-moi… Je veux sentir… ce que ça fait…
Il se penche, pose le front sur mon épaule, et je sens son corps s’agiter presque nerveusement.
-Je ne sais pas si c’est une bonne idée, Clochette. J’ai peur de perdre tout contrôle et de te faire fuir…
Les larmes me montent aux yeux et je tourne la tête : mes lèvres effleurent sa joue, et nos respirations se mêlent.
-Je sais que je suis compliquée, Austin, mais j’ai vraiment envie que tu me fasses l’amour… Ne m’oblige pas à te supplier, s’il te plaît…
Austin me regarde droit dans les yeux et cale les bras de chaque côté de ma tête sur le coussin.
-Clochette, ce que je ressens pour toi me fait flipper… La première fois que je t’ai vue, seule dans le stade désert comme une fée gothique échappée d’un rêve, je t’ai immédiatement trouvée magnifique. Et puis, ma posture à ton égard est vite partie en couilles : j’avais peur. Pendant des semaines, j’ai craint que tu me détruises, que tu détruises ma famille, que tu compromettes le business de mes frères… (Il prend une profonde inspiration, et les flammes qui dansent dans l’âtre viennent se refléter dans ses pupilles d’encre.) Et tu m’as détruit, Clochette… mais pas comme je l’avais craint. Ce que tu as brisé, c’est le rempart que j’avais érigé toutes ces années pour tenir les autres à l’écart. Tu as détruit cette armure qui me donne l’air d’un putain de dur à cuire au quotidien. Mais, plus précieux que tout, tu as fait voler en éclats ma réserve… Celle qui m’empêchait de trouver du réconfort auprès de quelqu’un. Tu as chamboulé mon univers, Clochette. Toi, ma Clochette, ma petite fée gothique, tu as réduit en cendres jusqu’à la dernière de mes défenses…

Laisser un commentaire