Cet enfant à aimer – Marion Lennox

Petite présentation du livre chroniqué :

Titre : Cet enfant à aimer

Auteur : Marion Lennox

Série :

Genres : Romance

Éditeur : Éditions Harlequin

Collection : Harmony

Publication: Le 1er Juillet 2020

Édition: Broché

Pages : 224 pages

Prix : 5,99€

Rating :

Résumé du livre :

Matt gagne des milliards à Manhattan, Meg dirige des bateaux dans l’océan austral.

Il veut tout contrôler, elle est libre comme l’air.

Ils n’avaient aucune raison de se rencontrer et toutes les chances de se détester.

Pourtant, naufragés au large de Garnett Island, Matt et Meg mettent bientôt leurs divergences de côté pour le bien-être du petit Henry, un orphelin qui a cruellement besoin d’amour…

Votre avis :

Avant de partager mon avis et mes ressentis concernant ma lecture, je tiens à remercier les Éditions Harlequin et leur collection Harmony ainsi que Milica de m’avoir confié ce service presse dans le cadre de notre partenariat.

Lancée un peu avant l’été, Harmony est la nouvelle collection de la maison d’édition, leader et spécialisée dans les histoires d’amour.

La romance douce est au rendez-vous avec Harmony et vous trouverez de l’espoir, de la tendresse et du romantisme au fil des pages de ces livres proposés dans cette nouvelle collection.

Que m’a donc réservé Cet enfant à aimer ? Ai-je eu droit à de l’authenticité, de la douceur et bien évidemment de la romance ?

Quand deux personnes diamétralement opposées et aux caractères de la même veine, se rencontrent à l’autre bout du monde, et décident de se rapprocher pour la sécurité et le bien-être d’un enfant ?

Meg et Matt n’ont rien en commun et pourtant tout les unit surtout ce petit garçon, devenu orphelin subitement.

S’étant pris d’affection pour ce dernier, Matt l’avait vu grandir puisque Henry a toujours traîné dans les couloirs et les bureaux de la société où feue sa mère travaillait et que Matt dirige.

Le jeune trentenaire se charge alors d’accompagner Henry chez sa grand-mère maternelle, qui est désormais la seule à avoir une quelconque autorité parentale sur l’enfant.

Sauf que cette dernière vit sur un îlot isolé en plein cœur de l’Océan Austral.

Matt, le citadin milliardaire habitué à utiliser des limousines pour se déplacer, va devoir effectuer un très long voyage pour accomplir sa mission. Et il n’est pas au bout de ses surprises.

Meg est une fille du cru, et tout le monde la connaît à Rowan Bay. Mais quand elle voit débarquer ce type, qui lui paraît bien loin de chez lui et de ses habitudes, Meg se demande si ce n’est pas un traquenard de son patron, qui lui confie la tâche d’accompagner ces deux étrangers sur Garnett Island.

Matt n’est pas à sa place sur ce rafiot dans lequel il n’a aucune confiance. Il est plus habitué à diriger et contrôler tout ce qui gravite autour de lui. Or ici, au milieu de l’Océan Austral, il est troublé par cette jeune femme qui tient la barre de ce bateau de fortune.

Mais la traversée pour rejoindre la grand-mère d’Henry sera tout sauf idyllique, malgré que le paysage et l’endroit se prêtent quelque peu au flirt. Le bateau prend feu, le seul moyen de communication avec le continent ne fonctionne pas, puis l’embarcation de malheur coule et ces passagers se retrouvent naufragés au large de l’île qui était leur destination.

Meg et Matt mettent de côté leurs avis divergents et les mésaventures rencontrées pour veiller sur Henry mais se rendent bien vite compte de leur attirance mutuelle, jusqu’à ne plus se séparer.

Mais la réalité des choses va les rattraper.

La grand-mère vit dans une triste précarité et loin de tout, et elle en a conscience. Henry ne serait pas vraiment en sécurité à ses côtés.

Et Matt ne peut pas se résoudre à laisser l’enfant ici.

Que faire dans ce cas ? Rentrer à New-York avec Henry ? Le confier à Meg et sa grand-mère, une fois mieux installées à Rowan Bay ? Leur demander de le suivre aux États-Unis ?

Des décisions devront être prises, et certaines seront même irréfléchies et un peu trop spontanées. En espérant que dans tout cela, Henry reçoive cet amour qui lui a tant fait défaut ?

Pour le bien-être de l’enfant, Matt et Meg vont devenir des alliés de choc et des amants bien dévoués également.

Cet enfant à aimer m’a fait voyager à l’autre bout du monde, à la rencontre des personnages attachantes et à la découverte de paysages hors du commun. Où se livrent un choc de culture et des modes de vies mais qui vont se lier pour l’avenir et l’amour d’un enfant.

De la douceur, de la tendresse et du sexy vous attendent au travers des pages de cette mignonne histoire, qui j’ai trouvé un peu trop rapide et simple dans son ensemble.

Extrait :

« -Je sais ce que vous allez me dire, commença–t–elle, penaude. Je ne peux pas le garder ici. Je pensais pouvoir mais, quand les piles sont tombées à plat… J’ai commis une erreur stupide, et c’est un signe. Je n’ai plus l’esprit aussi aiguisé qu’avant. J’ai fait un choix de vie en m’installant ici mais, aujourd’hui, je me dis… Et si Henry faisait une crise d’appendicite ? Quand j’ai appris qu’Amanda était morte, le choc… La disparition d’Amanda… Tout ce que je voulais, c’était l’avoir ici avec moi. Je sais maintenant que c’est impossible. J’aurais dû m’en rendre compte plus tôt, mais je le reconnais et je l’admets, désormais. Alors… Qu’est–ce que je dois faire ? Demanda-t-elle en les regardant tous deux d’un air désespéré. Pouvez-vous m’aider ? S’il vous plaît…

Matt se tourna brièvement vers Meg. Elle avait vu juste : Peggy savait. Le respect qu’il éprouvait pour Meg était encore monté d’un cran. Mais celle-ci ne paraissait pas le moins du monde satisfaite de son intuition. Son visage ne reflétait que de l’inquiétude.

Cependant, elle le laissa parler en premier.

-Nous sommes désolés, Peggy. Mais si vous ne pouvez pas garder Henry ici, voulez-vous être évacuée avec lui ? »

Vues : 43

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps :)

Découvrir également

Pour Noël, je te veux toi! de Lil Evans

Petite présentation concernant le livre chroniqué : Titre : Pour Noël, je te veux toi ! Auteur : Lil …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :