Accueil / Avis / Delphine Biaussat / Meurtres au manoir des fées

Delphine Biaussat / Meurtres au manoir des fées

Quelques infos sur le livre :

Meurtres au manoir des fées

  • Auteur : Delphine Biaussat
  • Serie : 
  • Genres : Policier
  • Editeur : Angels Editions
  • Collection : Earth
  • Publication: 05/ 05/ 2015
  • Edition: Numérique
  • Pages : 292
  • Prix : 4,99€
  • Rating:  

Résumé :

En Bretagne, dans un manoir isolé, un crime a eu lieu.

La victime était détestée de tous ou presque. Le commissaire Renot, déjà sur les lieux, va mener son enquête aidé par Caroline Blake, en vacances dans la demeure au moment des faits.

Mais qui se cache derrière ce meurtre?

La présence de Blanche, personnage hors du commun, pourra-t-elle aider à résoudre cet assassinat ?

 

Avis de Mary :

Alors voilà, que dire… ce n’est pas habituellement le style de livre que je lis mais le résumé me semblait fort sympathique… alors pourquoi pas…

Nous retrouvons donc Caroline Blake sur le point de quitter un gala de charité auquel elle participait. Caroline est une jeune femme de 23 ans qui apprécie tout particulièrement d’être au centre des attentions et dont la beauté semble reconnue par tous, mais surtout par elle-même (enfin c’est mon ressenti). Elle vit en colocation avec deux amis, Ilan et Mélanie Royer. Originaire de Los Angeles, elle est venue s’installer en France suite au décès de sa sœur aînée. Entretenant des mauvais rapports avec sa mère, cette dernière a fui la Californie, quelques années après la noyade mortelle de sa sœur, pour venir s’exiler dans le Finistère auprès de son père, lui-même français.

Epuisée par cette soirée, elle décide de rentrer chez elle. Mais sur le chemin du retour elle va être victime d’un terrible accident. Gravement accidentée, le père de Caroline, Sam, recontacte son ex-femme et la mère de Caroline mais les retrouvailles sont plutôt froides entre ses trois personnes que désormais tout semble séparer. Après 15 ans, cela semble plutôt logique. En parallèle, nous faisons la rencontre de la meilleure amie de Caroline, Mélanie qui tombe par hasard sur une ancienne connaissance, Michèle, tout en se rendant au chevet de Caroline, toujours hospitalisée suite à son accident.

Dès sa sortie de l’hôpital, Caroline retourne vivre chez  son père afin de faciliter son rétablissement et surtout pour permettre qu’elle ne soit pas seule. Souffrant de maux de tête assez violents, cette dernière est, depuis sa sortie de l’hôpital, assaillie également de cauchemars dont le contenu semble être toujours identiques. Le contenu de ce rêve se résume à un orage violent qui éclate juste au-dessus de là où elle se trouve avec pour image de fond une vieille bâtisse et un cri effrayant qui semble provenir de cette demeure.

Son père inquiet tente de lui changer les idées et son anniversaire approchant, il décide d’offrir un séjour à sa fille et à ses amis, Ilan et Mélanie mais aussi à Michèle qui est une ancienne camarade du lycée.

Tandis que Caroline prépare cette petite escapade, nous faisons la rencontre d’Adriano d’Endora, gentleman espagnol fortuné et de sa femme, Charlotte qui viennent d’arriver au Manoir des Fées pour un séjour de repos en couple. Ces derniers font alors la rencontre de la maîtresse de maison, Annie York mais aussi de Monsieur Renot, inspecteur en convalescence.

Bien entendu, Caroline et ses amis vont aussi arriver dans ce manoir et faire la rencontre de ces personnes… mais dès leur arrivée des choses très étranges vont se dérouler…

Je ne vous en dirais pas plus…

Mon avis globalement est plutôt mitigé… est-ce dû au fait que les policiers ne font pas partis de mes lectures du moment? Je n’en sais trop rien… mais étant une lectrice plutôt difficile dans cette catégorie, ce pourrait être une raison… en effet les derniers auteurs lu en matière de policier sont Grisham, Katy Reichs et Coben… et ils ont eu le privilège que j’achève ma lecture par rapport à tant d’autres… et cela remonte à plus d’un an… bref tout ça pour dire que ce livre est intéressant mais que des détails m’ont plutôt déplu…

Si l’histoire en elle-même est plutôt intéressante notamment concernant le côté surréaliste et fantomatique, il n’en reste pas moins que certains points de vue, ou visions n’aurait pas dû, de mon point de vue, être abordés!

L’écriture du livre est relativement fluide, les dialogues sont plutôt bien menés et apporte du rythme à la lecture … Par ailleurs, si certains liens entre les personnages sont intéressants pour d’autres cela ne me semblait pas si utile… mais après tout, il fallait trouver des raisons aux évènements et le passé de chaque personne a donc une importance… capitale? Peut-être? Ou peut-être pas!

Les personnages sont pour certains très intéressants mais peu approfondis…

Caroline est une jeune femme en plein tourment. En effet l’apparition soudaine de ses cauchemars la plonge dans une sorte de brume quasi permanente où elle tente d’en maîtriser le sens. Par ailleurs elle semble être une personne assez jolie et très directe. Ce que j’apprécie. Pourtant, je ne l’ai pas cernée tout au long du livre tout comme Ilan et sa meilleure amie Mélanie. Je ne vous parlerais pas du mystère de Michèle, car même si son passé semble avoir été assez douloureux ce côté mystérieux m’a quelque peu séduite…

Quant à Charlotte et Adriano, c’est un couple que j’exècre…imbus d’eux même nous avons ici tous les stéréotypes de la classe sociale fortunée qui n’accepte ni la critique, ni les remarques… ce n’est pourtant pas inintéressant bien au contraire…

Le commissaire Renot quant à lui est tout aussi énigmatique et j’ai beaucoup apprécié ce personnage. Distant, presque froid, il est très en recul et tente de comprendre les liens entre les personnes qui occupent temporairement le manoir des Fées. Quant à Mme York, elle est tout aussi énigmatique même si au premier abord elle semble être une personne chaleureuse et bienveillante!

Tous ces personnages ont des spécificités bien à eux et j’avoue pour autant que j’ai eu beaucoup de mal à m’interroger sur eux, à me prendre au jeu de l’enquête tant par moment certains détails m’ont posé problème! Les personnages les plus importants sont, en effet, à mon sens peu approfondis au cours de la lecture alors qu’il y avait matière. Certains détails du début ne transparaissent plus chez certains personnages et notamment chez Caroline. Par ailleurs, les nombreux points de vue du départ m’ont un peu perdu et personnellement, je n’aurais pas abordé la présentation de ces personnages dès le départ. Cet amoncellement de détails dès les premières pages c’est-à-dire avant l’arrivée au manoir, m’a enlevé une part de mystère. Alors qu’au contraire la découverte des personnages dans ce lieu aurait certainement pu donner un éclat plus important à la suite.

Pourtant certains passages sont incroyablement bien décrits. Je pense notamment lors des moments angoissants et/ou inquiétants ou encore quand Caroline tente de trouver Blanche. Ces passages nous enferment une sorte d’oppression ou d’angoisse, où les pages du livre tournent d’elles-mêmes. A contrario d’autres passages m’ont clairement parus longs et redondants. De même que les liens entre les personnages me semblent être une coïncidence beaucoup trop énorme… un seul lien entre tous… Michèle par exemple, malgré mon intérêt, me semble être en trop… mais ce n’est que mon avis…

En conclusion, je dirais que même si je ne suis une grande adepte du policier, l’histoire est plutôt pas mal. Elle se laisse lire mais il est fort possible que votre lecture s’accélère à certains moment, en sautant des paragraphes ou des pages… alors que pourtant, il y a tous les éléments pour que cela reste une bonne histoire… alors à vous de voir si le cœur vous en dit…

 

Extrait :

Toujours subjuguée par cette vision et surpassant son malaise qui ne la quittait pas, elle se dirigea d’un pas plus sûr vers la belle inconnue. Une fois près d’elle, Caroline n’osa pas la toucher, de crainte de recevoir un choc émotionnel. Après quelques secondes supplémentaires d’observation silencieuse, elle osa lui demander :

– Que vous arrive-t-il ?

L’inconnue stoppa ses pleurs et timidement, leva la tête. Elle contempla d’un air surpris celle qui venait de lui poser une question. Incrédule, elle souffla :

– Vous me voyez ?

Caroline était stupéfaite, intriguée et subjuguée. Ce n’était pas une dame qui se tenait devant elle, mais une jeune fille. Elle devait avoir quoi ? Dix-neuf ans ? Peut-être un peu moins, mais pas beaucoup plus. Et ce regard… Elle le connaissait. Ces yeux verts, doux, apaisants… Elle se poserait des questions plus tard. Caroline acquiesça, sans pouvoir détacher son regard de l’inconnue mystérieuse.

– Vous êtes malheureuse…

Devant cette constatation, les yeux de la belle inconnue se remplirent à nouveau de larmes qui ne tardèrent pas à couler.

– On m’a tué… Mon mari m’a tué.

– Quoi ? Que voulez-vous dire ? Quand ?

A propos de Mary

Qui suis-je? C’est la grande question! Personne? Non quand même pas!! Fana de musique et de photos, détestant la solitude (sauf quand je lis), j’aime partager du temps avec des amis, échanger, donner mon avis, débattre, et changer d’avis (bon pas tout le temps… je suis bornée aussi mais bon nulle n’est parfaite!).

Découvrir également

Sharon Cameron / The forgetting, tome 1 : La cité de l’oubli

Quelques infos sur le livre : La cité de l’oubli Auteur : Sharon Cameron Serie : The …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :