Interview #7 : Julie Dauge

Interview #7 : Julie Dauge

J’ai retrouvé Julie pour une rencontre autour d’un petit repas dans un restaurant. On a papoté et j’ai découvert une jeune femme dynamique et abordable.

Un peu plus tard, au calme, elle s’est prêtée au jeu de l’interview sur une vingtaine de questions portant sur des sujets différents et variés.

 

 

Julie Dauge répond à nos questions :

[TRLON] Tout d’abord Julie, merci de prendre le temps de répondre à mes quelques questions. J’espère que tu passeras un agréable moment en ma compagnie. 

 

[TRLON] Ton âge ?

Julie Dauge : J’ai 29 ans, je n’ai pas encore 30 ans, jusqu’au mois d’avril de l’année prochaine. C’était mon objectif, sortir mon premier livre avant 30 ans. A 30 ans j’aurais tout fait :  créer mon entreprise, écrit mon bouquin et même plus car j’ai sortit ma série avant mon anniversaire.

[TRLON] Quelques mots pour te décrire

Julie Dauge : C’est compliqué… Si tu prends Laetitia (l’héroïne du tome 1 de « un secret à travers le temps ») tu m’as. Je suis un peu « brute de décoffrage », un peu forte de caractère, et je ne me laisse pas marcher sur les pieds.

[TRLON] Quels sont tes points forts ?

Julie Dauge : J’ai beaucoup de caractère, surtout avec mon mari … sinon, avec les autres, mon caractère est très « rond », c’est-à-dire que pour se fâcher avec moi il faut vraiment m’en vouloir.

[TRLON] Quels sont tes points faibles ?

Julie Dauge : Je n’arrive pas trop à faire face, je ne sais pas répondre en cas d’agression (verbale), après coup, j’ai plein d’idées. Mon mari c’est mon pitbull, mon garde du corps il me défend.

[TRLON] Ta première lecture, t’en souviens-tu ?

Julie Dauge : En fin de compte, c’est toute  une histoire. Je détestais lire, c’est-à-dire que je ne lisais que les livres d’école, heu… j’ai lu quelques Agatha Christie, car mon père me forçait à lire l’été. Mais voila, la lecture ca ne me plaisait pas plus que ca. Puis je suis allée voir Twilight,

[TRLON] C’est donc récent ?

Julie Dauge : Oui,  ça devait être en 2007, 2008, et j’ai bien aimé le film, et j’ai su que l’histoire venait d’un bouquin, d’une trilogie. J’ai lu le premier tome et j’ai accroché. Et j’ai découvert un type de lecture qu’était la romance, qui est un style que l’on n’a pas tendance à mettre en avant, lecture à l’eau de rose. Et j’ai découvert les lectures avec des scènes un peu osées, et là, j’ai dit « j’adore ! ».

Donc j’ai dévoré les Twilight , et j’ai enchaîné par la série « le cercle des immortels » et a partir de là, la machine était lancée. Je me suis mise à lire a peut prêts, 3 a 4 bouquins par semaine. Et a chaque fois que l’on déménageait, les cartons de livre prenaient un peu plus de place, et la « kindle » m’a sauvé la vie car a l’heure actuelle, je n’aurais pas assez de place pour tout ranger.

[TRLON] On est toutes pareilles 😉 Tes premiers écrits ?

Julie Dauge : C’est l’histoire de Laetitia et de Darren. A part des rédactions en français je n’avais jamais essayé d’écrire. Donc le tome 1 des mackintosh est mon premier essai littéraire.

[TRLON] Qui / quoi t’a donné envie d’écrire ?

Julie Dauge : Il faut que j’aie du plaisir à écrire. Je ne me force jamais, car j’ai une vie bien chargée, et il faut que j’ai du plaisir… si je n’ai pas envie, même pendant 2 ou 3 mois, hé bien je n’écris pas. C’est un loisir, donc j’aime écrire ce que je lis et pour le moment je n’envisage pas d’écrire autre chose que de la romance.

Apres mes lectures évoluent, j’ai lu beaucoup de romances historiques. Les « j’ai lu pour elle » j’en ai toute une tripotée, j’ai du en lire un peu plus de 300, toute ma bibliothèque est dans les couleurs « rose bordeaux «  couleur de cette collection. Du coup la série des MacKintosh est issue de ses lectures.

Mes goûts évoluent, donc mes écrits aussi… je viens de terminer un manuscrit sur une romance contemporaine : « nouvelle chance ».

[TRLON] Des passions dans la vie ?

Julie Dauge : Mon mari !!!! Et puis mes chiens (Julie a deux superbes dalmatiens). Il y a aussi mon travail d’élue, et la moto puisque j’ai passé le permis il y a moins d’un an.  Et non, une romance avec des bikers n’est pas dans mes projets ! Je lis…. J’ai une kindle et pas mal de transports, donc du temps… je dois lire 3 à 4 heures par jour….

[TRLON] Ta dernière lecture ?

Julie Dauge : J’ai lu cette semaine « changement d’équipe » d’Anna Katmore. Je l’ai bien aimé, et « la dame à l’éventail » de Suzanne Enoch.

[TRLON] Tes auteurs préférés ?

Julie Dauge : Karen M.  Moning pour sa série les highlanders, quelques auteurs de romances historiques dont  Julie Garwood, Julia Quinn et Lisa Kleypas. Si je devais choisir je ne garderais que la dernière citée.

[TRLON] Où lis-tu ?

Julie Dauge : Dans les transports  et le soir.

[TRLON] Ton petit bonheur ? 

Julie Dauge : Ha !!! C’est un bon livre, sur le canapé, avec les chiens et un feu de cheminé.

[TRLON]Qu’est-ce que ça fait d’être écrivain / auteur / édité ?

Julie Dauge : Je suis fière de moi. Je ne pensais pas que j’écrirais un livre … alors 3 tomes… et puis surtout je rencontre pas mal de personnes qui disent qu’ils ont aimé me lire. C’est surtout cette partie là, qui m’étonne toujours. Que des inconnues via ta page fb, te disent qu’elles aiment tes écrits et que grâce a ça, rencontrer de nouvelles personnes.

[TRLON] Quand as-tu pensé au premier livre?

Julie Dauge : C’était au moment du nouvel an… je me suis dit que j’aimerais essayer d’écrire un livre avec tout ce que j’aime lire dedans. Et les mots on commencé à couler tous seuls. Pour le 1er tome, j’ai fait une trame, avec une idée de l’histoire générale et un contenu par chapitre… et même si je suis contente de l’histoire, je crois avoir fermé pas mal de possibilités à l’histoire. Pour le tome 2, j’ai été moins rigide, j’avais la trame. Pour le tome 3, j’avais des idées, pour Duncan et Ethan…. Et une amie m’a dit qu’elle voulait une amoureuse pour Duncan…. Et cette fois ci, j’ai fait un livre totalement différent de mes premières idées.

Pour la romance contemporaine (nouvelle chance) que je viens de finir, j’avais encore moins d’éléments. Juste les noms des deux personnages et le début. Le travail d’écriture a été totalement différent car j’ai eu l’impression que c’était les personnages qui prenaient le contrôle de l’histoire car souvent la fin du chapitre n’était pas là ou je l’avais prévue.

[TRLON] Date de sortie du tome 3 des MacKintosh ?

Julie Dauge : Courant du mois de novembre, voir fin novembre, mais il n’y a rien d’officiel.

[TRLON] Des projets à long et à court terme ?

Julie Dauge : Bien, on a le tome 3 des MacKintosh qui sort bientôt. Je n’ais pas fermé le livre…. Une nouvelle ne serait pas exclue mais pas dans l’immédiat…

Sinon donc j’ai ma nouvelle série « nouvelle chance ». Qui va comporter 4 ou 5 tomes. J’ai fini le premier «  Megan », il devrait sortir début 2018, et ais attaqué l’écriture du tome 2.

[TRLON] Prochain salon ou dédicace ?

Julie Dauge : A priori, ce sera le salon du livre 2018. Avec mon travail je ne pourrais pas y être présente des le vendredi sinon je dois prendre une journée de repos. Mais le week end oui j’y serais.

[TRLON] Comment te vois-tu dans 5 et 20 ans ?

Julie Dauge : Plus vieille de 5 ou 20 ans ! Avec mon mari et mes chiens et peut être toujours en train d’écrire !

Un grand merci a Julie Dauge pour sa patience ; et surtout pour ce très bon moment passé ensemble.

 

L’auteur précise à toutes fins utiles :

(Liens du blog, dernière révélation ou autre)

 

Les lecteurs de l’auteur peuvent lui écrire à l’adresse suivante :

Nous vous invitons aussi à la suivre sur Facebook : voir sa page

Et sur Twitter :

ou sur Instagram :

Sur Wattpad : Voir sa page

 

Publications de l’auteur en France :

Publications à venir en France :

 

Laisser un commentaire